POURQUOI CREER UN SITE WEB VISIBLE DANS LA MODE ET SES ACCESSOIRES

Avant tout, faisons un point bref et utile sur l’économie impactant le secteur de la mode en général et des accessoires de mode en particulier. Les habitudes d’achat changent !

« L’effet Covid-19 a directement contribué à restreindre les dépenses d’habillement des Français. A fin juin 2021, le poids annuel du marché de la mode dans son ensemble culmine à 37 milliards d’euros dans l’Hexagone, contre 40,8 milliards d’euros générés avant-crise, en 2019.


Changement de paradigme du commerce d’accessoires de mode

A la réouverture des magasins, après les confinements, la courbe des dépenses web ralentissait, « signe que le point de vente physique n’a pas dit son dernier mot », commente Hélène Janicaud, directrice du pôle mode chez Kantar Worldpanel.


A fin septembre 2021, les achats mode réalisées sur le web ont atteint 24,6% des dépenses totales des douze mois précédents (soit 10 points de plus qu’en 2019). Cependant, si l’on se concentre sur les trois mois de juillet à septembre 2021, cette part descend à 17,8%, signe d’un léger ralentissement après les bonds durant les fermetures imposées.

Actuellement, les niveaux de dépenses ne sont pas revenus aux standards d’avant-pandémie. Le contexte de marché détaillé plus haut laisse à penser que l’on ne pourrait peut-être pas non plus retrouver ce niveau en 2022. Confrontées à un gâteau qui s’amenuise, pour se démarquer les marques sont invitées à passer d’une existence parfois purement transactionnelle à une action relationnelle avec les consommateurs. Un véritable changement de paradigme. »


Comment vendre des accessoires de mode en ligne

Le point de vente traditionnel « n’a pas dit son dernier mot » mais selon Google, « 90% des internautes naviguent d’un device (mobile, tablette etc…) à l’autre pour finaliser un achat, organiser un séjour ou parcourir un contenu ».

Les nouveaux moyens de communication, les outils du digital ont modifié les comportements de consommation. Cela concerne le B to B comme le B to C. Les prospects s’intéressant aux secteurs de la mode et ses accessoires sont évidemment concernés. Il faut être visible…

Thibaud Ledu et Thomas Szymanski co-dirigent avec vision, l’Agence de communication digitale PRAAXIS. PRAAXIS prend en charge votre présence digitale pour vous permettre de faire votre métier. Ils nous rappellent que sur une requête, « 75 % des clics se font sur la première page » des résultats de Google.

Ce pourcentage est aussi issu d’une récente étude backlinko qui s’est attachée à analyser les taux de clics sur les résultats de recherche Google.

Ne pas tenir compte de ces données est pour le moins imprudent. L’enjeu n’est pas accessoire, il en va de la visibilité du point de vente et de celle de la marque.



Identifier votre « Buyer persona », plus qu’un effet de mode

L’un des préalables est de bien définir votre acheteur idéal, le buyer persona.

« Le buyer persona est la représentation semi-fictionnelle de votre client idéal basée sur des informations biographiques et démographiques, des critères psychologiques, des motivations ou encore des objectifs. Il jouera un rôle déterminant dans votre stratégie inbound marketing, car il est celui pour qui vous créerez du contenu. »

En effet, pour les acteurs du secteur de la mode et accessoires, qui n’auraient pas encore fait le pas vers les outils du numérique la notion d’inbound marketing » est importante à considérer. Elle illustre la transformation digitale en cours.

« L'inbound marketing est une méthodologie qui consiste à attirer des clients en créant du contenu utile et des expériences personnalisée


s. L'inbound marketing noue des relations utiles et résout les problèmes rencontrés par l'audience ciblée. » L’audience désire « trouver » par elle-même et vivre une bonne expérience…

Il est donc question de contenu, de marketing de contenu. Cet outil du changement digital est un booster de trafic organique (non pay


ant)vers votre site web d’accessoires de mode. Votre marque gagne en notoriété. Les contenus sont par exemple : une newsletter, un livre blanc, un e-book, un blog, un site web, un podcast, une vidéo, une étude de cas…



L’expérience client n’est pas qu’accessoire

Offrir à ses clients une relation optimale est à l’origine d’une expérience inoubliable.

Véronique Reb, Attachée commerciale Montres S.T.A.M.P.S. responsable Nord, Grand-Est, Belgique et Luxembourg - précédemment Manager Louis PION - nous a confié que : « L’une des attentes majeures de mes prospects et clients est de réaliser des ventes complémentaires, en présentant un produit à la fois unique et tendance, différencié et de caractère. Cela sur différents canaux ».

Ainsi, nous sommes aujourd’hui tous connectés et souvent avant d’accéder à votre point de vente nous avons effectué nos libres recherches sur internet. Ce sont différents canaux, omnicanaux… Nous avons bien déjà vécu dans cette part du cycle de vente une expérience relationnelle consommateur unique.

Optimiser cette attraction et visibilité en mettant en œuvre l’inbound et le content marketing est donc possible et crucial. Tout cela en adéquation avec votre cible ou buyer persona. Et compte tenu du caractère spécifique des accessoires choisis pour votre boutique.

« 10 tendances qui marquent l'industrie de la mode en ligne de 2021 »


Croissance et données sur le marché des vêtements et accessoires en ligne.

Aaron Orendorff, vice-président du marketing chez CTC Common Thread Collective, dans l’article du 2 janvier 2022 fait référence à l’une de ces tendances en citant Vanessa Skaggs, ancien Marketing Manager chez Pura Vida Bracelets et aujourd’hui Director Marketing chez Z SUPPLY :



Prédiction : « Des claviers minuscules


peuvent résoudre les deux problèmes en temps réel »

"Les SMS et la messagerie mobile dépasseront tous les canaux en tant que source principale permettant aux gens d'entrer en contact. Les générations futures trouveront des moyens d'amener les achats mobiles, les caisses mobiles, les paiements mobiles à un autre niveau grâce aux plateformes Messenger, aux textes, aux chats en direct et aux chatbots."

"Avec les tendances sociales qui influencent les tendances d'achat, de plus en plus de gens voudront une interaction directe immédiatement sur les lieux où ils vivent - leurs téléphones. Des utilisateurs mobiles endurcis dont les attentes en matière d'achat en ligne ne se limiteront pas aux boutiques de mode, aux sites de commerce électronique ou aux magasins en ligne.

"Ils voudront également s'occuper des retours et des échanges via ces appareils mobiles. Ce qui est beau, c'est que plus on est actif sur ces petits écrans, plus on est proactif lorsque quelqu'un fait du shopping, les retours ne sont pas seulement plus rapides mais moins nombreux."


Aaron Orendorff, précédemment rédacteur en chef de Shopify Plus, son contenu est apparu sur Forbes, Mashable, Entrepreneur, Business Insider, The New York Times, et plus encore.



Jacques C. Tresfield

Consultant Copywriter SEO - Content writer - Auteur

(Ant.) Consultant CCIP Création d’Entreprises - Digital Entrepreneur Accompagnement au changement (RH, Digital). Tél. 06 14 17 21 27


11 vues0 commentaire