COMMENT IDENTIFIER LE TALENT


L’observation de la nature est souvent d’un soutien précieux pour « préciser » certaines positions conventionnelles humaines relatives. En outre, j’évoquerai ici pour la circonstance un homme pourtant souvent cité, mais rarement découvert au-delà des « pyramides », le Dr Abraham Maslow : « Si vous planifiez délibérément de réaliser moins que ce que vous êtes capable d’être, alors je vous préviens que vous serez profondément malheureux pour le reste de votre vie. Vous serez en fuite par rapport à vos propres capacités, vos propres potentialités ». Les potentialités de l’être humain sont parfois dérobées à sa propre vue, mais il n’en demeure pas moins qu’à l’inverse, les redécouvrir est une solution opportune. J’envisage aussi ici l’aspect économique, dans un contexte de « transformation de l’emploi » ou de créations d’entreprises désormais bien « digital mindset ».

Qu’en est-il des talents ?

Un poisson qui nage, un oiseau qui vole, un arbre qui donne ses fruits et une fleur son parfum et sa grâce. L’observation peut nous amener à nous poser une question relative à l’environnement dans lequel chacun évolue. Le poisson évoluerait dans les eaux douces ou salées. L’oiseau trouverait son environnement dans les airs, sachant qu’il se pose de temps en temps. L’arbre, dont la graine doit être plantée au bon endroit en terre aurait l’opportunité de donner ses fruits. Qu’est-ce qui pousse ou motive le poisson à nager, l’oiseau à voler, l’arbre à donner ses fruits ou la fleur à s’épanouir ? Chacun d’entre eux est mû par un principe autonome pour manifester ce qu’il est. A priori aucun n’a « planifié délibérément de réaliser moins que ce qu’il est capable d’être ». Le poisson nage, l’oiseau vole… Environnement et évolution autonome.

En quoi l’être humain est-il concerné ?

Considérant son environnement : l’homme évolue sur terre, dans une famille, dans une école, dans une entreprise…dans un espace social. Il a aussi un environnement interne, sa pensée et ses émotions d’où découlent ses comportements de communication notamment. L’homme est aussi concerné par cette notion d’autonomie : « L'homéostasie est la faculté que possèdent tous les êtres vivants de maintenir et de rétablir les paramètres physiologiques qui permettent à l'organisme de fonctionner convenablement ». L’homme est aussi spontanément motivé pour croître et survivre, l’une des fonctions du stress à ce propos. En revanche, l’homme peut parfois « planifier délibérément de réaliser moins que ce qu’il est capable d’être, il en est profondément malheureux, en fuite par rapport à ses propres capacités, ses propres potentialités ».

Qu’y a-t-il pour vous dans ma pratique ?

Après plusieurs sessions de travail, l’une des personnes que j’accompagne, comptable à l’époque, me confiait qu’elle avait « depuis l’adolescence, une capacité naturelle à attirer les gens qui traversent des périodes de vie difficile ». Les gens viennent vers elle spontanément. Ces personnes désemparées sont vraiment en attente de réponses, l’interrogent concernant des attitudes à adopter ou des décisions à prendre. Elle aime aider ces individus mais se sent débordée et m’a demandé premièrement : « Que pourrais-je faire pour éviter ces situations » ? Ce paradoxe de résistance quasi insoupçonnable est extrêmement fréquent.

En partageant cette expérience, j’imaginais un oiseau peu après sa naissance qui se dirait à lui-même qu’il trouve pénible d’avoir deux ailes et se demande à cause de l’inconfort du moment : « j’aime voler mais comment pourrais-je éviter cela » !

 Philippe a des capacités scientifiques, un sens des responsabilités réel, sa passion est l’aviation et les voyages. Sa vocation, d’où découle son talent pourrait être de devenir pilote de ligne.  Patrick a des capacités pour l’apprentissage des langues, et il est passionné par la culture Chinoise. Il manifesterait son talent en devenant traducteur en Chine.  Paul a des capacités pour inspirer les gens et le leadership, et sa passion est le tennis. Il manifesterait son talent en devenant un Tennis Coach.

Cependant le stress émotionnel et le comportement de fuite apparaissent immédiatement, à proximité de la zone des capacités essentielles de la personne. Certaines conditions spéciales doivent être réunies dans le processus de coaching vocationnel pour que cet environnement soit atteint. Pour qu’aucun doute ne subsiste à ce moment précis d’identification. C’est notamment une question d’environnement... Mais nous devons nous souvenir que le poisson sait parfaitement dans quel environnement il est en sûreté et ravi. Et c’est ici que la notion essentielle de vocation intervient, vers les talents, valeur unique… Une composante majeure du digital mindset.

« Dans pratiquement tout être humain… il y a un désir actif qui tend vers la santé, une impulsion à la vie, ou en direction de l’actualisation des potentialités humaines. Mais en même temps nous sommes confrontés à l’attristante constatation que si peu de gens le réalise." Dr. Abraham Maslow

JCTresfieldCoach "Vocation Lifestyle" zenith.fun/z/lEqSP/xJqJ Conférence Paris & Bruxelles https://zenith.fun/z/lEqSP/YQkv

10 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

COMMENT MOTIVER DURABLEMENT

Motiver durablement est une préoccupation fondamentale. Cela concerne l’individu, dans son environnement personnel ou professionnel. Encore faut-il pouvoir s’appuyer sur une réelle motivation, fondée

RESTAURER LE SYSTEME NATUREL DE PRISE DE DECISION

“En matière de prise de décision, votre propre mental peut être votre pire ennemi ». John S. Hammond... (Harvard Business Review, 1998) Pourquoi sommes-nous parfois « bloqués » ? La plupart des gens