COMMENT MOTIVER DURABLEMENT

Motiver durablement est une préoccupation fondamentale. Cela concerne l’individu, dans son environnement personnel ou professionnel. Encore faut-il pouvoir s’appuyer sur une réelle motivation, fondée sur une véritable raison d’être qui donne du sens. Il s’agit pour moi d’identifier clairement la vision de sa vocation personnelle. Cependant seule la prise en compte du stress permettra l’implémentation effective de la vocation. Je partage mon expérience, illustrée d’extraits de l’interview du Dr Srini Pillay psychiatre et spécialiste de l’imagerie cérébrale à la Harvard Medical School Faculty.


Qu’y a-t-il pour vous dans ma pratique ?


Les demandes d’une personne sont très variées : volonté de perdre du poids ou retrouver la forme physique et mentale, surcharge de travail, relation de travail toxique, harcèlement et angoisse permanente. Recherche d’emploi, de son talent…Rencontrer la bonne personne… Tous les secteurs de sa vie, sa forme globale physique et mentale, équilibre familial, éducation des enfants, relations amicales, la communication interpersonnelle ; même ses finances peuvent être touchées, en l’occurrence par des dépenses excessives à cause de comportements inadaptés de compensation de tous ordres. Souvent, tout est de la « faute des autres », de son passé, le désespoir a une cause extérieure etc… Tout cela génère du stress qui peut devenir permanent et chronique. Conséquence, quelle que soient les problématiques, la personne perd sa motivation, perd de l’énergie et son enthousiasme. D’une manière générale, on passe par différents états émotionnels à différents degrés, selon la personne et il y a risque à terme d’épuisement, de dépression ou de burn out…

Stress management

En deux mots, en Stress Management, dont la thérapie brève, j’accompagne la personne à revisiter son passé pour « accepter » en somme ce qu’elle ne peut changer. J’oriente ensuite « rapidement » vers son objectif de vie personnel. Sans pouvoir être ici exhaustif, je la sensibilise sur ses propres techniques d’ajustement au stress (coping personnalisé). Mais aussi je souligne l’impact des pensées automatiques négatives et solutions de recadrage ; l’interdépendance entre ses émotions, pensées et comportements de manière personnalisée ; estime de soi, confiance, self relaxation etc. A un moment donné, elle sera prête à prendre une décision dans une direction donnée : son objectif personnel de vie, sa vocation. J’ai transféré à cette personne des techniques personnalisées de maîtrise du stress, sur la base de mon expertise. Mon intervention sur le sujet de la vocation est fondamentale, car c’est là qu’elle va trouver sa raison d’être, le désir de changer, un bien-être salutaire. La vocation sert le bien commun par définition et est une garantie de motivation durable intrinsèque. Dr Pillay nous dira sur ce sujet que « Cela commence réellement avec vous »…


Dr Srini Pillay, sur le sujet « Comment rester motivé ».


Dans une interview de 2016 du Dr Srini Pillay psychiatre et spécialiste de l’imagerie cérébrale à la Harvard Medical School Faculty, sur le sujet « comment rester motivé », nous apprenons en substance « que la personne doit se centrer sur elle-même ». « Cela commence réellement avec vous... vous comptez, et si vous avez de l’attention pour vous-même, cela récompensera automatiquement d’autres personnes ». Vouloir « plaire aux autres », est « un sens superficiel de raison d’être totalement vain » (Hedonia : récompense superficielle). Au contraire, elle doit donc trouver son bien-être, le sens de sa raison d’être personnelle (Eudaimonia : récompense qui fait sens). Et « vous ressentez que les changements que vous faites ne sont pas faits juste pour faire bien, mais en fait comptent vraiment dans votre vie ». Dans une étude sur l’adolescence il est mentionné que « quand vous avez un sens et une raison d’être l’effet est plus puissant sur le centre de récompense du cerveau. Et cela peut prémunir contre des dépressions à venir». Cela confirme ma conviction que l’identification de la vocation est cruciale, qu’elle oriente bien la personne et que dépression ou burn out sont prévenus.


Changement et Stress


Reste posée tout de même ici la problématique du changement, qui en soi génère du stress. Tout changement dans l’environnement d’une personne, comme l’indique Hans Selye, le « père du stress », est perçu comme une menace. « Des études montrent que lorsque vous prêtez attention au sens et la raison d’être de ce que vous faites, vous activez le centre de la récompense dans votre cerveau (le cerveau est activé) ». Mais vous l’avez compris, si cette zone de récompense du cerveau est activée, il reste à gérer le stress automatiquement généré par le contexte de changement. Le caractère durable de la motivation va donc dépendre de la capacité de maîtrise du stress de l’individu. Je confirme qu’il est donc crucial pour que la motivation dure, d’identifier sa vocation personnelle, puis de maîtriser le stress émotionnel qui va surgir inévitablement et quasi immédiatement. Comme le rappelle le Dr Srini Pillay : “Quand vous devenez stressé la première chose que fait votre cerveau est de vous ramener vers vos “habitudes néfastes. Et si vous ne traitez pas le stress vous n’êtes en fait pas en mesure d’opérer les changements nécessaires dans le but d’aller de l’avant ». En d’autres termes, s’il n’est pas maîtrisé, l’élan cérébral de motivation restera sans effet ou sera de très courte durée. S’appuyer sur la vocation est une garantie que le bien-être ressenti a une bonne direction. Le stress doit être pris en compte au début de l’accompagnement puis dès l’identification de la vocation pour éviter de faire machine arrière. Formée à la maîtrise du stress, la personne est autonome sur le parcours de l’implémentation de sa vocation.


JCTresfieldCoach

"VocationLifestyle" http://bit.ly/2tj68vl A bientôt Conférence Paris Bruxelles zenith.fun/z/lEqSP/5isQ

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

RESTAURER LE SYSTEME NATUREL DE PRISE DE DECISION

“En matière de prise de décision, votre propre mental peut être votre pire ennemi ». John S. Hammond... (Harvard Business Review, 1998) Pourquoi sommes-nous parfois « bloqués » ? La plupart des gens

COMMENT IDENTIFIER LE TALENT

L’observation de la nature est souvent d’un soutien précieux pour « préciser » certaines positions conventionnelles humaines relatives. En outre, j’évoquerai ici pour la circonstance un homme pourtant